Tag John Strong

Tag John Strong

Prise en sandwich et elle adore ça !

Étiquettes : , Uncategorized No comments

Voici une vidéo fort sympathique puisqu’elle commence par une séance photo avec une petite coquine. Déjà les seins à l’air, le photographe peut facilement s’imaginer la suite de la session… Il décide de se la taper avec un pote dès les photos terminées. La petite passe littéralement à la casserole en se faisant farcir par tous les trous dans un déferlement de gémissements… Qu’elle est bonne à baiser cette petite aux gros seins, les mecs sont raides et la liment comme jamais. Elle en redemande, et ce, dans toutes les positions possibles à trois. La garce finira en pompant avidement les deux chibres pour en extraire le jus chaud directement dans sa bouche de poupée salope et dévergondée. Ce même précieux liquide, elle le laissera couler sur sa poitrine de rêve…

Blonde à trois trous

Étiquettes : , Uncategorized No comments

Il y a des salopes, des très salopes, et des méga-salopes. La belle blonde de cette séquence appartient sans hésitation à la 3ème catégorie. Petit minois de cochonne sans tabou, grande bouche à sucer les bites, une chatte et un cul aussi lisses que roses et souples. Bref, c’est un garage à queues et elle nous le prouve sans tarder. Elle se débarrasse bien vite de son collant résille et de sa petite culotte et nous montre ses orifices bien ouverts en gros plan. Mais elle trouve sans doute son cul encore trop serré puisqu’elle décide d’y enfourner un énorme plug anal qui rentre sans souci, ainsi que divers autres jouets. Mais rien ne vaut une vraie pine, ou plutôt si : trois vraies pines, qu’elle branle et pompe goulûment avant de se faire fourrer par toutes les entrées en même temps. Prise en sandwich entre deux grosses bites et une troisième dans la bouche qui l’empêche de brailler, notre belle blonde à mamelles géantes se fait secouer dans tous les sens avant de finir arrosée de foutre. Hillary, c’est une métaphore de la vie : chacun essaie de s’y faire son propre trou !

A trois dans Sandra

Étiquettes : Uncategorized No comments

Pour une fois, la super-salope de notre séquence n’est pas blonde. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir tous les attributs nécessaires : gros nichons, bouche à bites, trou du cul extensible. Le tout est enrobé dans un collant résille et un maillot filet pour augmenter encore l’aspect ultra-sexy de notre cochonne, s’il le fallait vraiment. D’ailleurs, elle commence par exhiber toutes les parties intimes de son anatomie pour prouver sa motivation, avant de s’attaquer à son premier partenaire. Elle le suce voracement avant de se faire bourriner la chatte. Et comme ça ne suffit toujours pas à la satisfaire, elle y ajoute des boules de geisha pour achever de remplir sa foune en manque. C’est bien bon mais ça ne suffit pas à Sandra qui aime les assauts multiples. Voici donc un deuxième puis un troisième larron qui s’avancent la queue au garde-à-vous et besognent l’heureuse Sandra en lui bourrant tous les orifices disponibles en même temps. La grosse cochonne est pleine à ras-bord et en glapit de joie. Et comme elle a la bouche ouverte, les vilains en profitent pour la lui remplir de foutre gluant tout chaud servi. Nous ce qu’on aime chez Sandra, c’est qu’on peut y tenir à trois !

Caramba, deux bites rien que pour moi !

Étiquettes : , Uncategorized No comments

La latina est chaude par nature, mais Victoria est bouillante même pour une latina. Son corps respire la luxure, de ses lèvres épaisses, ses seins lourds aux tétons percés, sa croupe cambrée. Elle a la chatte en feu. Victoria, et se titille le démarreur, une main dans la culotte. Heureusement, deux queutards viennent à son aide au bon moment ; ils n’ont pas besoin de la caresser longtemps pour qu’elle leur saute au paf. Elle pompe et branle l’un et l’autre alternativement puis les deux ensemble. Elle va se placer ensuite entre les deux pour profiter du tandem de bites, suçant l’une pendant que l’autre lui tringle la chatte à grands coups de reins. Ils essaient plusieurs positions acrobatiques. Victoria s’en fiche, pourvu qu’une grosse pine lui remplisse à la fois la bouche et le con. D’ailleurs quand elle n’a rien dans la bouche elle grogne de plaisir, la cochonita, alors autant la fourrer comme un burrito jusqu’à ce que les deux gros pafs lui crachent une giclée bien chaude en guise de dessert.

Jamais sans vos bites

Étiquettes : Uncategorized No comments

Elle s’appelle Mia, on ne sait pas si elle danse, mais on voit facilement que c’est une salope hors-catégorie. Regard de salope, bouche de suceuse, gros nichons lourds, cul d’impératrice. Le modèle parfait qu’on retourne sur la table de la cuisine pour l’enculer direct. Mais pour cette séquence, notre cochonne en chef préfère un canapé et deux étalons membrés modèle démonte-pneu. Agenouillée entre les deux, elle suce comme une gloutonne, avalant jusqu’aux burnes une bite, puis l’autre, puis les deux ensemble c’est encore meilleur. Une fois prête, elle joue d’abord à « prends-moi la bouche, ma chatte est déjà pleine », avec un mec à chaque extrémité. Mais bien entendu rien ne vaut le sandwich de salope, une bonne double, un gros mandrin dans chaque trou et un double-bourrinage en rythme qui la fait glousser de joie. La salope est si pleine qu’elle va bientôt déborder, chaque orifice dégoulinant de sperme chaud. C’est bien connu, si les femmes ont deux trous, c’est bien pour qu’on y loge deux pines !

Ne fini pas sur mes lunettes, ça tache !

Étiquettes : , Uncategorized No comments

Une charmante teen brune est en bonne compagnie aujourd’hui puisqu’elle a rendez vous avez deux gaillards bien chauds pour la défoncer par tous les trous. Elle porte un petit ensemble rouge et son string lui fait un tout petit cul qu’on aurait envie de limer à sec. Et c’est ce qu’il va se passer puisqu’à peine les mecs dans la pièce que la voilà déjà suçant les grosses queues tendues vers elle avant de venir s’empaler sur l’une d’elles. Ensuite changement de position et c’est une second queue qui vient se loger dans son petit anus cette fois. Mais elle en redemande et en veut toujours plus cette salope, et les deux bourrins vont lui en donner en lui faisant une double pénétration anale qu’elle n’est pas prête d’oublier. Enfin et pour finir en beauté, elle se fera éjaculer sur les lunettes. Elle ne voit plus à travers et le foutre dégouline sur son visage mais elle est heureuse et comblée.

Fracassage de petit cul

Étiquettes : , Uncategorized No comments

Une vraie cochonne est rarement symétrique. Jay, la jeune et grande brune de cette scène, en est un bon exemple. Sa minceur n’est pas synonyme d’étroitesse aux endroits utiles, bien au contraire. La salope a une grande bouche, une chatte bien souple et un trou du cul qui raffole des gros calibres. Et elle va être servie. Voilà un premier partenaire qui approche, la pine au garde-à-vous, et notre ogresse s’empresse de se la fourrer dans la bouche et de pomper comme une gloutonne cet engin pourtant bien trop gros qui lui frappe la glotte. En voilà une deuxième qui se pointe et sans hésiter. Jay se dédouble et pompe les deux bites tour à tour puis ensemble. Mais ce qu’attend cette affamée de la queue, c’est de s’en prendre deux dans les orifices en simultané. Un bon sandwich avec un gourdin dans chaque trou et elle en glousse de joie, la chatte déchirée, le cul totalement défoncé. Le diamètre ne fait rien à l’affaire, quand on est salope, on est salope !

Samantha aime se faire prendre le cul

Étiquettes : , Uncategorized No comments

La vidéo commence alors qu’une teen blonde se ballade dehors, habillée avec un filet de pêche et à la démarche de chienne en chaleur. Elle se pavane devant la caméra et une fois son string baissé, elle va s’écarter les fesses pour qu’on puisse admirer son petit anus bien serré. Mais une chose est sûre, c’est qu’il ne le restera pas très longtemps car son mec débarque et colle alors sa langue sur sa petite chatte rasée avant de lui enfoncer quelques doigts pour se mettre en jambe. Puis c’est à son tour de se faire polir le gland avant qu’un de ses potes débarque pour ajouter un peu de piquant à l’action. Elle va alors se faire limer la chatte et le cul par des gaillards surexcités qui ne vont pas lésiner sur les coups de reins. La chiennasse se fait dézinguer dans tous les sens et pourtant, elle en redemande encore et toujours. Preuve ultime de sa gourmandise, elle va demander aux mecs de se vider les couilles au fond de sa gorge avant d’avaler le bon sperme chaud d’une seule traite.

Dans le cul de Kat

Étiquettes : , , Uncategorized No comments

Kat est une jeune latina hyper-salope et surtout très anale. Pour elle se faire fourrer la chatte n’est qu’une rapide étape préliminaire et lubrifiante avant d’arriver à ce qu’elle aime : se faire démonter la boîte à katkat, se faire dilater le petit trou par d’énormes paf qui lui remplissent le fion. Le temps de s’exhiber un peu pour exciter son copain, quelques léchouilles et suçouilles et voilà la petite cochonne déjà empalée sur un maxi-braquemard, coulissant sur cet énorme pylône jusqu’à ce que sa foune en bave de partout. Et puis vite vite, elle s’asseoit bien droit et s’embroche elle-même le croupion sur le mégapaf. L’engin lui dilate totalement le trou du cul mais elle s’en fiche et en redemande dans toutes les positions. Plus la barre à mines lui élargit son petit cul et plus elle couine de plaisir, et quand enfin la grosse queue ressort de son anus fracassé, c’est pour lui gicler une bonne dose de foutre crémeux au visage. Le comble du bonheur !

Trio et foutre chaud

Étiquettes : , Uncategorized No comments

Une jolie blonde pulpeuse s’apprête à baiser avec son petit ami sur le canapé. Ils se tripotent en se suçant la pomme quand arrive la bonne copine (un peu copine et très bonne), aussi brune que l’autre fille et blonde, mais les deux ont en commun d’être salopes et bisex et d’aimer autant les chattes baveuses que les bites turgescentes. Elles commencent par offrir à l’heureux mâle en rut une superbe pipe à deux bouches avant de passer aux choses sérieuses. C’est la brune qui la première se fait copieusement bourrer la chatte pendant que sa copine la lèche et lui suce les seins ; quand elle a bien pris sa dose de démolition vaginale, elle échange les rôles et gougnotte sa petite copine blonde qui se fait fracasser la chatte. Comme ce sont deux salopes bien dociles, elles s’installent finalement à quatre pattes côte à côte pour se faire bourrer la croupe alternativement, puis reçoivent ensemble le foutre chaud qui gicle sur leurs nichons. Elles sont si lubriques qu’elles ne peuvent pas s’empêcher de lécher la crème gluante qui a jailli sur la copine. Ces deux-là font bien la paire !